Rencontre avec les jardiniers de Charleroi

 

Rencontre avec les jardiniers de Charleroi

Visites et rencontres des jardiniers carolos – 17 juin 2017

Rencontrer des jardiniers d’autres territoires, connaître leurs projets et échanger au sujet des plaisirs, opportunités et contraintes qui accompagnent le développement d’un potager urbain… tels étaient les objectifs de la journée de rencontre entre les jardiniers de Charleroi et de Bruxelles, organisée par le Collectif ipé avec la collaboration du réseau JaQuaDy et du potager du Parc.

Cette rencontre a eu lieu le samedi 17 juin et a mobilisé, selon le moment de la journée, entre 15 et 26 jardiniers et animateurs de Charleroi et de Bruxelles.

Le réseau JaQuaDy (Jardins de quartiers dynamiques) est animé par le Service Cohésion Sociale de la ville de Charleroi et vise à fédérer et soutenir des jardins partagés carolos. Il rassemble 16 potagers portés par des bénévoles. Le réseau facilite, pour ses membres, l’accès à des graines, des outils, des matériaux et des conseils techniques.

Le potager du Parc, quant à lui, est une jardin citoyen partagé indépendant, implanté à côté du parc Reine Astrid, en plein centre-ville de Charleroi.

La journée a démarré par la visite du potager « De la Fourche à la fourchette », dans l’ École Libre Gilly Sart-Allet, à Gilly. Créé en 2012, à l’initiative de deux enseignantes, ce projet a été soutenu par la Fondation Roi Baudoin et par le réseau JaQuaDy. Le potager permet d’aborder de façon concrète les questions de biodiversité et alimentation dans le cadre des cours et offre un espace de loisir et de convivialité qui contribue au bien être des élèves et à leur réussite scolaire.

Toujours à Gilly, également soutenu par le réseau JaQuaDy, le jardin partagé Royal garden, est porté par des des bénévoles accompagnés par le Collectif Santé de Gilly-Haies. Le jardin partagé Royal garden est largement ouvert au quartier et développe de liens étroits avec l’école voisine, l’Athénée Royal de Gilly.

L’Athénée Royal de Gilly a aménagé dans son enceinte une « espace biodiversité » comprenant différentes zones naturelles (mare, potager, serre, ...) et une classe ouverte. Ce projet a été une initié par un professeur de sciences, comme un support pratique pour les cours, et se développe avec la participation des élèves.

Lors de la pause du midi le Collectif ipé a animé un atelier d’échanges rassemblant les jardiniers, des animateurs et des représentants des élus en charge de la Cohésion sociale à Charleroi. Les discussions se sont poursuivies lors du repas collectif.

L’après-midi a démarré avec la visite du potager de la Rochelle, créé par l’asbl du même nom, à Roux. Cet espace d’agriculture urbaine en permaculture s’étend sur une surface d’environ 1ha et est associé à d’autres projet pour le quartier : ateliers cuisine, formations, jeux sportifs et de société,... Le potager se trouve en phase de (re-)démarrage et recherche des nouveaux jardiniers. Le projet ambitionne de contribuer à l’offre de produits de la banque alimentaire gérée par l’asbl la Rochelle.

Le jardin du Parc a été crée par des habitants en 2015. Il est implanté sur une friche cédée en « occupation temporaire ». Le groupe porteur comprend une quinzaine de jardiniers mais un grand nombre d’habitants et d’usagers du quartier fréquentent le lieu et participe à des activités ponctuelles. Le jardin est en effet ouvert de façon permanente et toute personne intéressée par le projet peux le visiter, proposer une activité ou s’impliquer, de façon permanent ou temporaire. A côté du maraîchage, le jardin du Parc ouvre ses portes à autres activités qui favorisent la rencontre : boite à livres, soirée musicale, apéritif les jours de marché,…

Pour clôturer la journée, un arrêt inattendu mais très apprécie : le jardin Broucheterre, dans le quartier du même nom, au nord du centre historique de Charleroi. Le potager se situe sur un terrain public auparavant en friche. A la demande des habitants, le site a été aménagé en jardin d’herbes aromatiques et espace nature pour le quartier, dans le cadre d’un processus participatif animé par la Maison de quartier Broucheterre et l’asbl Espace Environnement. Après une période difficile, le potager reprend vie grâce à l’implication forte de deux habitants du quartier et au le soutien du réseau JaQuaDy.

Merci aux jardiniers et acteurs carolos pour leur accueil !

petit trombone

Espace d'échange